Déclaration de l'AFIS du 11.12.2008

L’Association des Fonctionnaires internationaux suisses (AFIS) :
Consciente que les effets de la crise, qui secoue le monde développé, seront globalement négatifs, notamment pour les pays en développement;

Préoccupée par les risques importants et multiples encourus plus particulièrement par les pays les plus pauvres et vulnérables du globe à l’onde de choc probablement de longue durée de cette crise;

Convaincue de l’interdépendance des sociétés humaines et des économies, ainsi que des graves problèmes pesant sur la paix, la sécurité, le développement, l’environnement , le climat, appelant des mesures concertées à la fois globales et locales;

Confiant dans le rôle de levier que les efforts politiques, économiques et sociaux peuvent jouer partout dans le monde, grâce au multilatéralisme, pour libérer l’immense potentiel d’ un monde meilleur que représentent partout les hommes et les femmes sous le joug de la pauvreté :

  1. Appelle les forces vives de Suisse, à commencer par les responsables politiques, les fonctionnaires fédéraux, les cantons et municipalités, la société civile suisse, les organismes impliqués dans les relations internationales, et les individus à déployer tous les efforts nécessaires pour tenir, voire dépasser, les engagements pris par notre pays dans le cadre général des Objectifs du Millénaire de l’ONU;
  2. Encourage les Autorités suisses à continuer de jouer un rôle premier dans la promotion et le développement de la concorde entre les peuples, notamment par la coopération au développement et le renforcement du droit international, dans un esprit de responsabilité mutuelle et d’égalité des Etats , en particulier en facilitant la confirmation du partenariat mondial sur le développement telle qu’exhortée dans la Déclaration du 2 Décembre 2008 à Doha du Président de l’Assemblée Générale des Nations Unies et du Qatar;
  3. Recommande à tous ses membres, actifs ou retraités, là où ils/elles se trouvent, à quelque niveau que ce soit, de redoubler d’effort pour promouvoir et renforcer la solidarité internationale telle qu’elle découle de la Charte des Nations Unies à un moment particulièrement délicat de l’histoire mondiale.

Adopté lors de la réunion de l'AFIS le 11.12.2008.